sd main logo

Jmenzorcreation - Toute l'actualité en continu

Jmenzorcreation - Toute l'actualité en continu

Menu

Politique

Le porte parole du gouvernement Gabriel Attal, "le confinement n'est pas une fatalité"

"La situation reste fragile", rappelle Gabriel Attal en introduction de son compte-rendu du Conseil des ministres ce mercredi, qui suivait un nouveau Conseil de défense sanitaire à l'Elysée. 

"Les variants continuent à se développer, ils appellent toute notre attention. Il n'y a ni accalmie ni explosion".

"La situation est entre nos mains, le confinement n'est pas une fatalité. Ce sont nos efforts collectifs qui nous permettront de l'éviter", a ajouté Gabriel Attal.

"Nous suivons les chiffres jour après jour, heure après heure. Nous sommes sur un plateau haut mais à peu près stable", a-t-il détaillé quelques instants plus tard. "Il faut rester extrêmement prudents et attentifs. Nous sommes engagés dans une mobilisation nationale pour éviter un reconfinement. Nous prendrons toujours les mesures nécessaires mais le confinement est l’ultime recours".

"Notre enjeu consiste à passer le maximum de commandes et augmenter la production", a par ailleurs précisé le porte-parole au sujet de la campagne de vaccination. "En février, nous vaccinerons au moins 1,5 million de Français supplémentaires", a-t-il en outre assuré.

À la une 

16 Mar 2021

Jean Castex prêt à se vacciner avec le vaccin AstraZeneca

Interrogé sur une possible nouvelle autorisation du vaccin Aztrazeneca, le chef du gouvernement "espère vivement que le feu vert sera donné".

Il ajoute qu'il est prêt à être vacciné... rapidement. "Jusqu'à présent, je m'étais fixé une ligne de conduite, c'est à dire me faire vacciner quand mon tour viendra. 

Pas de passe droit. 55 ans, pas de comorbidités connu, donc j'attends. Mais compte tenu de ce qui se passe, ce qui vient de se passer pour AstraZeneca, je me suis dit effectivement qu'il serait judicieux que je me fasse vacciner.

Très rapidement dès que la suspension l'espère sera levée et que toutes les garanties seront apportées pour montrer à mes concitoyens que la vaccination, c'est la porte de sortie de crise et qu'on peut y aller en toute sécurité." 
Votre prénom :
Commentaire :

Info Continu

Covid-19 : Espagne annonce une stricte limitation des vols en provenance d'Afrique du sud

Le gouvernement espagnol annonce une stricte limitation des vols en provenance d'Afrique du sud et du Brésil durant deux semaines en raison des craintes liées aux variants du coronavirus détectés dans ces deux pays.

Concrètement, à partir de mercredi, seuls les passagers provenant de ces deux pays et disposant de la nationalité espagnole ou andorrane, ou résidant en Espagne ou en Andorre pourront entrer en Espagne. 

Une exception sera toutefois faite pour les passagers en transit qui n'auront pas le droit de sortir de l'aéroport.

Covid-19 : l’aide jusqu’à 1500 euros pour les entreprises en difficulté prolongée de deux mois

Le volet universel du fonds de solidarité, qui permettait à toutes les petites entreprises en difficulté.

D’obtenir une aide mensuelle jusqu’à 1500 euros, sera finalement prolongé pour les mois de janvier et février.

A annoncé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale.

Olivier Véran, évoque un éventuel « confinement partiel ou total » pour les Alpes-Maritimes

Un couvre-feu renforcé est aussi une des pistes étudiées. Il reviendra au préfet, au directeur de l’ARS, au Premier ministre et à Emmanuel Macron, de trancher d’ici la fin du week-end.

« La situation nécessite des mesures complémentaires », a-t-il ajouté depuis l’hôpital l’Archet de Nice, où le virus britannique circule selon le ministre. 

Une proposition à laquelle s’est dit favorable le maire (LR) de Nice, Christian Estrosi.

Un confinement de trois semaines ? Des « fadaises », tacle Castex

En visite au centre hospitalier de Nantes, le Premier ministre a balayé la proposition de la mairie de Paris de confiner la capitale durant trois semaines.

 « Vous avez entendu la mairie de Paris dire qu’il faut qu’on confine trois semaines et puis c’est fini. Mais vous savez très bien qu’avec les variants etc., ce n’est pas possible », a déclaré le Premier ministre, lors d’un déplacement. 

« Il ne faut pas raconter des fadaises. Il ne faut jamais raconter des fadaises », a-t-il ajouté, devant le personnel du service de réanimation.

Covid-19 : Jean Castex demande le renforcement des contrôles des mesures de sanitaires

Le Premier ministre a demandé samedi aux préfets des 20 départements où l’épidémie de Covid-19 menace de flamber de renforcer les contrôles des mesures en vigueur dont les couvre-feux, annonce Matignon. 

Le chef du gouvernement a « appelé les préfets à mener des concertations approfondies et à prendre des mesures à caractère immédiat: renforcement des contrôles des mesures mises en oeuvre.

Optimisation de la campagne vaccinale, déploiement des tests salivaires dans les établissements d’enseignement et respect des directives relatives au télétravail », précisent ses services à l’issue d’une visioconférence avec les préfets des 20 départements et les directeurs généraux des Agences régionales de santé concernés.

Accusations de "viol": Gérald Darmanin reste sous le statut de témoin assisté

Le ministre de l'Intérieur "reste sous le statut de témoin assisté" après la confrontation devant un juge d'instruction, ce vendredi au tribunal de Paris, avec la femme qui l'accuse de "viol", ont annoncé ses avocats auprès de BFMTV.

"Gérald Darmanin n'est évidemment pas mis en examen", ont-ils réagi auprès de BFMTV. "Il reste sous le statut de témoin assisté, preuve qu’aucun indice grave ou concordant d’une quelconque infraction ne lui est reproché."

Le ministre avait été placé à la mi-décembre sous le statut de témoin assisté dans ce dossier dans lequel il est accusé de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance. . L'enquête avait été classée sans suite à deux reprises entre 2017 et 2018. La plaignante a relancé sa plainte et, après deux ans de bataille procédurale, une autre juge d'instruction est chargée des investigations depuis l'été dernier.