sd main logo

Jmenzorcreation - Toute l'actualité en continu

Jmenzorcreation - Toute l'actualité en continu

Menu

À la une 

16 Mar 2021

Jean Castex prêt à se vacciner avec le vaccin AstraZeneca

Interrogé sur une possible nouvelle autorisation du vaccin Aztrazeneca, le chef du gouvernement "espère vivement que le feu vert sera donné".

Il ajoute qu'il est prêt à être vacciné... rapidement. "Jusqu'à présent, je m'étais fixé une ligne de conduite, c'est à dire me faire vacciner quand mon tour viendra. 

Pas de passe droit. 55 ans, pas de comorbidités connu, donc j'attends. Mais compte tenu de ce qui se passe, ce qui vient de se passer pour AstraZeneca, je me suis dit effectivement qu'il serait judicieux que je me fasse vacciner.

Très rapidement dès que la suspension l'espère sera levée et que toutes les garanties seront apportées pour montrer à mes concitoyens que la vaccination, c'est la porte de sortie de crise et qu'on peut y aller en toute sécurité." 
Votre prénom :
Commentaire :
16 Mar 2021

Brésil : Bolsonaro change encore de ministre de la Santé en pleine crise

Jair Bolsonaro change encore de ministre de la Santé, en pleine crise sanitaire: le président brésilien a dit hier qu'il remplacerait Eduardo Pazuello, qui venait d'annoncer la commande de 138 millions de doses pour accélérer une campagne de vaccination encore trop lente.

Le général Eduardo Pazuello, dépourvu de la moindre expérience médicale, avait été nommé par intérim à ce poste après la démission mi-mai 2020 de l'oncologue Nelson Teich. 

Ce dernier avait démissionné moins d'un mois après sa nomination pour s'être opposé, comme son prédécesseur Luiz Henrique Mandetta, aux médicaments préconisés par Jair Bolsonaro pour traiter le virus, alors qu'aucun n'avait prouvé scientifiquement leur efficacité.

«J'ai décidé ce soir de nommer Marcelo Queiroga ministre de la Santé», a déclaré M. Bolsonaro lors d'une brève rencontre avec ses soutiens au palais présidentiel. La transition "devrait prendre deux à trois semaines», a-t-il ajouté.

La nomination de Marcelo Queiroga, président de la Société brésilienne de cardiologie (SBC), intervient alors que l'épidémie ne cesse de s'aggraver au Brésil. Les hôpitaux sont au bord de la saturation dans la plupart des Etats et plus de 2 000 décès quotidiens ont été enregistrés à plusieurs reprises la semaine dernière. 
16 Mar 2021

L'OMS tiendra mardi une réunion sur le vaccin AstraZeneca

L'Organisation mondiale de la santé, en première ligne dans la lutte internationale contre la pandémie, va réunir mardi son groupe d'experts sur la vaccination pour étudier la sécurité du vaccin Astrazeneca, a annoncé le chef de l'agence onusienne Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Le Groupe consultatif d'experts de l'OMS sur la vaccination a examiné les données et est en contact étroit avec l'Agence européenne des médicaments. 

Et nous nous réunirons demain", a-t-il déclaré en conférence de presse, alors que plusieurs nouveaux pays ont suspendu par précaution l'administration du vaccin contre le Covid-19 d'Astrazeneca, après le signalement d'effets secondaires. 

Votre prénom :
Commentaire :
16 Mar 2021

La France suspend la vaccination par AstraZeneca

Quelques minutes après l'Allemagne, la France a décidé de suspendre "par précaution" la suspension de la vaccination par le sérum AstraZeneca.

Dans un point presse tenu en fin d'après-midi depuis Montauban, le président de la République Emmanuel Macron a lui-même annoncé cette suspension.

Qui devrait être effective pour moins de 24 heures, dans l'attente d'un nouvel avis de l'EMA (Agence européenne des médicaments). 

Votre prénom :
Commentaire :
16 Mar 2021

L’Allemagne suspend à son tour la vaccination avec AstraZeneca 

L'Allemagne a décidé à son tour de suspendre la vaccination AstraZeneca "à titre préventif" après le signalement d’effets secondaires. 

L’institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement, "estime que d’autres examens (sont) nécessaires", après des cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées en Europe. 

Au total, 14 pays européens ont mis en pause le vaccin. 
Votre prénom :
Commentaire :
14 Mar 2021

Jean Castex n'exclut pas un potentiel reconfinement en Ile-de-France

Le premier ministre Jean Castex n'a pas exclu un potentiel reconfinement, notamment de l'Ile-de-France. 

Invité du journaliste Samuel Etienne ce dimanche sur la plateforme de diffusion de vidéos en direct Twitch, le Premier ministre a admis que "la situation ne s'améliore pas en Ile-de-France".

"Je ne l'ai jamais caché, je l'ai toujours dit (...), s'il est nécessaire, nous y procèderons", a affirmé le chef du gouvernement à propos d'un possible reconfinement. Le Premier ministre a cependant souligné "les conséquences très lourdes" d'un reconfinement.

"Reconfiner, c'est un acte très fort (...) Lors du premier confinement, toute la vie s'est arrêtée. L'économie est aussi affectée", a rappelé le Premier ministre.

"La fermeture des écoles, c'est la dernière extrémité", a aussi ajouté le chef du gouvernement.
Votre prénom :
Commentaire :
14 Mar 2021

La famille de George Floyd obtient 27 millions de dollars de dommages intérêts

La municipalité de Minneapolis paiera 27 millions de dollars de dommages et intérêts à la famille de George Floyd dans le cadre d'un accord à l'amiable. 

La mort de cet Afro-Américain en mai 2020, le cou bloqué sous le genou du policier Derek Chauvin lors de son arrestation, avait suscité une immense émotion aux États-Unis.

"Cet accord à l'amiable est le plus important de l'histoire des États-Unis dans une procédure concernant les droits fondamentaux intentée pour une mort imputable à une faute", ont-ils expliqué dans un communiqué.

La famille de George Floyd avait déposé plainte au civil en juin 2020 contre la municipalité et les quatre policiers impliqués dans sa mort. 
Votre prénom :
Commentaire :
14 Mar 2021

Brésil : Lula reçoit sa première dose de vaccin

L'ex-président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva a reçu une première dose de vaccin anti-coronavirus et appelé la population à "éviter les rassemblements" au moment où le pays affronte une deuxième vague épidémique particulièrement virulente.

"J'ai reçu le vaccin (...) Coronavac (...). Dans 14 à 28 jours, je recevrai la deuxième dose", a déclaré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux l'ancien chef de l'Etat âgé de 75 ans. Lula a reçu l'injection à Sao Bernardo do Campo, dans la périphérie de Sao Paulo.

"Je pourrais être beaucoup plus heureux s'il y avait des vaccins pour tout le monde", a-t-il ajouté.

Mercredi, s'exprimant pour la première fois en public depuis qu'il a recouvré ses droits politiques, l'ancien président avait vivement critiqué la gestion calamiteuse de la pandémie de coronavirus -- qui a fait plus de 275 000 morts au Brésil -- par le président d'extrême droite Jair Bolsonaro, fustigeant les "décisions imbéciles" du gouvernement. 
Votre prénom :
Commentaire :
14 Mar 2021

Patrice Motsepe est élu président de la CAF

Le milliardaire Motsepe, est désormais à la tête de la CAF (Confédération africaine de football). 

Patrice Motsepe a pris officiellement les rênes du football africain à l'issue de l'assemblée générale élective de la Confédération, vendredi 12 mars, à Rabat, au Maroc. 

Son arrivée à ce poste constitue une surprise, l'entrepreneur s'étant toujours dit trop occupé pour prétendre à ces fonctions.

Celui qui a fait de l'unité son credo a pourtant réussi à convaincre ses concurrents de lui laisser la voie libre. Les trois autres candidats au poste, l'Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya, se sont ainsi retirés à son profit lors d'une cérémonie célébrant l'unité africaine à Nouakchott (Mauritanie), en marge de la finale de la CAN-U20.

Conséquence de ces retraits : c'est par proclamation et sous les applaudissements des 52 présidents de fédération africaines présents que le milliardaire sud-africain a été officialisé à la tête de l'instance et non par un vote comme il est de coutume en cas de candidatures multiples.

À 59 ans, l'homme d'affaires se prépare à écrire un nouveau chapitre de sa success story. Car l'entrepreneur, bien qu'adepte de la discrétion, est incontestablement un modèle de réussite dans son pays. 
Votre prénom :
Commentaire :
13 Mar 2021

Covid-19 : une grande partie de l'Italie devrait être reconfinée lundi

Nous vous en parlions plus tôt dans ce direct : l'Italie va prendre des mesures pour faire face à une nouvelle vague de Covid-19. 

Le gouvernement de Mario Draghi a d'ores et déjà adopté de nouvelles mesures pour la période allant de ce lundi 15 mars au 6 avril, décidant notamment que les régions enregistrant un nombre supérieur à 250 nouveaux cas par semaine passeront automatiquement en zone rouge.

Le classement en zone rouge entraîne la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités, ainsi que des bars et des restaurants sauf pour la vente à emporter. 

Les déplacements sont limités aux impératifs de travail, à l'achat de produits de première nécessité et aux urgences de santé.


Les grandes régions du nord - Lombardie, Piémont, Vénétie, Emilie-Romagne -, ainsi que le Latium (la région de Rome) et la Calabre devraient passer en zone rouge, rejoignant ainsi les régions méridionales de la Campanie, la Basilicate et le Molise.

Pour le week-end de Pâques (les 3, 4 et 5 avril), toute la péninsule sera d'office classée en rouge, synonyme de confinement national. 
Votre prénom :
Commentaire :
13 Mar 2021

Ehpad : les résidents autorisés à sortir de leur établissement dès samedi

Les résidents des Ehpad seront dès samedi autorisés à sortir de leur établissement, avec des protections supplémentaires pour les personnes non vaccinées, a annoncé vendredi soir la ministre chargée de l'Autonomie Brigitte Bourguignon qui a publié le nouveau protocole applicable.

"Les résidents, quel que soit leur statut vaccinal et immunitaire, doivent retrouver les mêmes droits que le reste de la population, comme la possibilité de voir leurs proches, à l'extérieur ou à l'intérieur de l'établissement", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Les personnes âgées "ont perdu les repères de leur domicile, de leurs habitudes, de leurs voisins, alors si en plus elles doivent voir leur propre famille derrière un plastique, ce n'est pas possible", souligne la ministre. 
Votre prénom :
Commentaire :
13 Mar 2021

L'ANSM recommande la poursuite de la vaccination avec AstraZeneca

L'Agence du médicament ANSM recommande formellement vendredi de continuer la vaccination anti-Covid avec le vaccin AstraZeneca, suspendue provisoirement et par précaution par plusieurs pays européens en raison de troubles de la coagulation, dont un cas en France, sans aucun lien établi avec l'injection.

La veille, le ministre de la Santé Olivier Véran avait déjà estimé qu'il n'y avait pas lieu de suspendre ce vaccin dans le pays.

La France a relevé et analysé "un cas de thromboses (caillots sanguins) multiples" dans le contexte d'une "coagulation intravasculaire disséminée (CIVD)" (pouvant survenir par exemple lors d'une infection ou d'un cancer, ndlr), indique vendredi l'ANSM dans un point sur la surveillance des vaccins anti-Covid.

"Rien ne permet de conclure que cet effet soit en lien avec le vaccin" d'AstraZeneca, assure l'agence sanitaire française.
Votre prénom :
Commentaire :
13 Mar 2021

L'OMS donne son homologation au vaccin Johnson & Johnson

L'Organisation mondiale de la santé a donné ce vendredi son homologation au vaccin anti-Covid à dose unique du géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson, selon un communiqué de l'agence onusienne.

"Chaque nouvel outil sûr et efficace contre le Covid-19 est un pas de plus vers la maîtrise de la pandémie", a commenté le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L'OMS a déjà homologué le vaccin de Pfizer-BioNTech, ainsi que celui d'Astrazeneca-Oxford fabriqué en Inde et en Corée du Sud. 

Ces vaccins nécessitent l'injection de deux doses et celui de Pfizer ne peut être stocké qu'à des températures ultra-froides. A l'inverse, le sérum de Johnson & Johnson peut-être maintenu dans un réfrigérateur classique.

Votre prénom :
Commentaire :
12 Mar 2021

Des millions de personnes risquent la famine et la mort, selon l’ONU

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avertit le Conseil de sécurité qu’à défaut d’une « action immédiate », « des millions de personnes » risquent « la famine et la mort » dans le monde.


« Les chocs climatiques et la pandémie de Covid-19 alimentent » le risque encouru, a-t-il souligné lors d’une réunion du Conseil sur le lien entre la faim et la sécurité.

Organisée par les Etats-Unis, en précisant que dans une trentaine de pays, « plus de 30 millions de gens sont proches d’être déclarés en situation de famine ».

Votre prénom :
Commentaire :
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7